AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 I need a hug T-T [libre]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatarLoue R. Poppy [ABS]
Féminin
Age : 21
Messages : 145
Date d'inscription : 23/01/2013
MessageSujet: I need a hug T-T [libre]   Dim 30 Juin - 23:22

Les Everglades. Ça m’rappelle des souvenirs. Tiens, par exemple, le jour où j’ai sauté dedans. Ouais, c’était l’idée de Jamie. C’est absurde, mais j’connaissais pas ce jeu à l’époque, action vérité. Il m’a défié d’y sauter, c’est de sa faute ! Pis il s’est fait engueulé. Tant mieux. J’espère que ça l’a bien fait chier de m’aider à sortir de là. Il avait abusé de ma confiance. Pas cool. J’peux pas refuser un défi ! J’passe pour une trouillarde après. Le con. Et dire que je le vois toujours. Bah, c’est un ami d’enfance. Mais bon, j’l’aime bien quand même.
Faut dire qu’on en a fait des conneries ensemble. Enfin surtout lui. Moi j’ai suivi. Oui, comme un mouton. Bon ça va hein, j’avais et j’ai toujours trois ans de moins ! Vous savez, les enfants ont souvent tendant à prendre quelqu’un comme exemple qu’ils veulent imiter. Bah, pour ma part, c’était Jamie. L’ennui, c’était que j’avais choisi mal chois mon exemple. Mais aujourd’hui, j’faisais pas des conneries pour « suivre », mais parce que c’est marrant. C’est sans doute ça le pire. Bref. J’ai autre chose à faire que de ressasser le passé !
Mais j’sais même pas ce que je fous ici. Pourquoi j’suis venu déjà ? Trou de mémoire. Euh… Ah oui ! Ah non… Ah si ! Si, j’suis venu pour faire mon yoga quotidien, évidemment ! Comment avais-je pu oublier ? C’est bien le yoga pour se détendre. Pour déstresser. Pour se concentrer… Pour se concentrer et contrôler ce putain de pouvoir !
Une silhouette au loin. Je me crispais. Je m’accroupis. Ouais je sais, ça allait pas m’aider beaucoup, surtout si c’était un organisateur, m’enfin. Il était encore loin. Ptet que je ferais bien de me sauver en courant. Ouais, c’était la meilleure des solutions. Même si un organisateur aurait vite fait de se changer en animal et de me rattraper. A part s’il se changeait en panda… Ce serait amusant. Mais bon, autant essayer de me rattraper sur deux jambes. Pis pourquoi voudrait-il me rattraper ? Les Everglades font partie des terres communes. Merde, j’me fais trop d’idées ! Bien sûr qu’il va me bouffer toute crue ! Eliminer la fille du gouverneur de Pandora, franchement, c’était un truc super cool ! Ah la la, mais quelle idée j’avais eu de venir ici merde ? Bon, c’était l’occasion de tester mon pouvoir.
La silhouette se rapprocha, et je pus bientôt distinguer ses traits. Je me relevais, toute crainte envolée. La peur fit place à un sourire crispé, arrogant presque.

« Tiens, qui voilà » fis-je, ironique.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pandora.forumetoile.com
avatarKeira A. Kroeger
Féminin
Age : 20
Messages : 103
Date d'inscription : 24/01/2013
MessageSujet: Re: I need a hug T-T [libre]   Lun 1 Juil - 2:18

         J’ai claqué la porte de l’Organisation, excédée par ces foutus Légionnaires incapables de se contrôler. Et vas y que ça gueule, que ça hurle, parce que ça fait mal. Ils vont apprendre ce que c’est que la douleur, le jour où moi je vais vouloir m’occuper personnellement de leur entrainement. Ils jouent les durs entre eux, mais dès que ça commencer à faire un tout petit peu mal, ils osent plus la ramener et ils chialent. Les imbéciles. Alors je me suis barrée. On les entendait crier de l’autre bout du bâtiment. J’ai besoin de me détendre. Enfin, détendre, c’est un bien grand mot.
        
         Mes pas me dirigent machinalement vers le garage de l’Organisation, où je retrouve ma chère Bugatti Veyron Super Sport. Un bijou de technologie automobile. 1200 chevaux au compteur. Noire et rouge sang. Blindée d’armes et de protections. Bah eh, je suis pas n’importe qui. N'empêche que y'en a pour plus de 2 millions d'euros. Mais bon, j'ai les moyens, et puis ça peut toujours être utile. C’est à peu près la seule chose qui ne me dégoûte pas. Elle est toujours là, elle m’emmène où je veux, quand je veux. Je grimpe à l’intérieur et roule vers les Everglades.
 
         Arrivée près des grands marais de Miami, je me gare, prends deux couteaux dans le coffre, que je glisse dans ma ceinture. Au cas où. Ces chiffes molles de Pandora sont partout en ce moment. Toujours à essayer de faire le bien dans un monde qui leur veut du mal. Ils sont encore plus cons que les légionnaires. Je m’avance tranquillement dans les Everglades, évitant les endroits où je sais que je m’enfoncerai et mourrai dans de longues et atroces souffrances. Perdue dans mes pensées, je joue machinalement avec une de mes lames. Je la fais courir le long de mon pouce, une fine ligne rouge se dessinant sur ma peau.
 
         Le sol humide trempe mes bottes en cuir. Je vais encore en avoir pour des heures à les remettre en état. Putain que ça va être chiant. J’en rachèterai, ça ira plus vite.  Je repasse le couteau à ma ceinture. Je ne suis pas à l’aise, quelque chose me trouble. Quelque chose que mes sens d’humaine ne peuvent pas encore percevoir.  Je me transforme et laisse mon corps se transformer en Panthère.
 
         Aussitôt, je perçois tout. Ce foutu alligator, planqué dans les herbes hautes près de la rive à 5 mètres de moi. S’il croit qu’il va me bouffer celui là, il va vite déchanter … Je montre les crocs et la bête recule. Bien, il est pas aussi con qu’on pourrait le croire. J’avance doucement, flairant le lointain. Je sens bientôt une odeur qui n’est pas celle des marécages. Trop propre, trop nette. Une odeur d’humain. C’est donc ça qui me perturbait. Je me re-transforme.
 
         Un humain. Bordel, pour une fois que j’aurais pu être tranquille sans les autres idiots de l’Organisation sur le dos, il faut qu’un imbécile vienne gâcher ça. Je regrette de ne pas avoir pris mes Glock. J’aurais peut-être pu m’amuser. Quoi que, un meurtre dans les Everglades, si près du QG, ça aurait pas été bien malin. Enfin, à quoi bon réfléchir puisqu’ils sont restés bien planqués au fond du coffre de ma Veyron. Dommage. Je m’approche à pas lents de l’intrus, et je peux bientôt distinguer que c’est une femme. Jeune. Décidément, ça aurait été encore plus marrant. Elles passent leur temps à hurler, même quand elles savent qu’il n’y a personne à des kilomètres alentours. Leur débilité est effarante.
 
         Je continue à m’approcher, lentement. Et je peux alors distinguer qui est venu troubler mes envies de solitude. L’autre pétasse de Pandora. La soi-disante héritière. Au moins, je peux être sûre que la Fondation opposée ne tiendra pas longtemps dès qu’elle sera à sa tête … D’après les bruits qui courent, elle ne sait même pas maitriser complètement ses pouvoirs. Mon Dieu, faire d’une telle incapable la future dirigeante, quelle sottise … Mais après tout, c’est leur problème. La rouquine semble m’avoir remarqué, car elle s’est redressée. C’est bien notre seule point commun, les cheveux. Même si je préfère les miens. Les siens font trop gamins. Comme elle d’ailleurs ! Elle a quoi, 17 ans à tout casser. Ouais ça doit être ça. Même dans 20 ans, je la vois pas diriger Pandora. Ils ont beaux être pacifistes, ils savent sûrement la ramener quand il faut. Elle n’arrivera jamais à les tenir.
 
         Elle ne bouge pas. Je doute qu’elle m’ait déjà reconnue. Je suis trop loin pour elle. Des années de pratique m’ont aidée à distinguer ce que les autres ne voient pas, et je sais qu’elle ne voit pas mon visage. Pas encore. Je m’approche, un sourire aux lèvres. En fait, ça me distraira un peu, ma sortie n’aura sans doute pas été inutile. L’imbécile. Je ne pense pas que je vais lui faire du mal. Pas aujourd’hui. Enfin, tout peut changer. Ça dépend d’elle. Si elle ne fait pas de conneries, tout se passera bien. Mais elle est trop jeune et inexpérimentée pour ne pas faire d’erreur. Je m’approche encore d’elle, et elle me reconnait enfin. Elle a un sourire qui ne me plait pas du tout, crispé, arrogant. Elle se prend pour qui ?
 
- Tiens, qui voilà, elle lâche d’un ton beaucoup trop ironique à mon goût.
 
         J’y crois pas, elle se permet de se la péter devant moi. Si elle pense que ses foutus pouvoirs arriveront à me déstabiliser, elle se trompe lourdement. On va voir qui domine l’autre.
 
- Prend pas ce ton là avec moi. La gamine de l’histoire, c’est toi. Fais pas la dure, t’as rien qui te permets de le faire. Avant de jouer aux femmes fortes et assurées, il faut l’être, je dis avec tout mépris, sur un ton cependant un peu amusé.
 
         Je détache à nouveau mon couteau de ma ceinture et me mets à jouer avec sous ses yeux, attendant sa réaction. Décidément, je sens que je vais bien m’amuser aujourd’hui.

_ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatarMélina J. Odor
Féminin
Messages : 28
Date d'inscription : 27/06/2013
MessageSujet: Re: I need a hug T-T [libre]   Lun 1 Juil - 18:34


J’ai eu du mal à me lever ce matin. Mal de crâne pas possible je décidai quand même de faire un effort.  Aujourd’hui j’avais envie de m’entraîner. Non pas avec quelqu’un, mais seule. Je n’avais pas envie de fatiguer quelqu’un qui quelques minutes plus tard me ferait la gueule comme pas possible. En même temps, qui a déjà voulu s’entraîner avec moi ?

Bon c’est définitif, je suis en route pour les Everglades. Et oui, encore un endroit pas facile, mais au moins j’étais sûre de ne croiser personne. De toute façon qu’est ce qu’il ferait là-bas ? Mumuse’ avec les alligators ? Sérieux c’est bête là ne font plus peurs.  Et puis si je me fais bouffer par un de ces foutus bestioles, tant pis, je serais morte, tout le monde s’en ficherai, la vie continuera, point.  Je décidai avant de quitter définitivement  cet endroit de prendre un couteau. Et oui, mon pouvoir ne me permettra pas de faire grand-chose si je rencontre des stupides membres de l’Org. Ni d’ailleurs avec les animaux, à part leur demander « Salut toi comment ça va ? Tu veux me bouffer hein ? » Je ne pourrais pas dire autre chose. Allez op ! On y va.

Je sentais un grand sentiment de joie. Une hâte de parcourir ces marécages. J'avais qu'une hâte y être afin d'en profiter. En fait, parler avec les animaux n'était pas une mauvaise idée. Eux aux moins ne me crieront pas dessus et à part me manger et ne me feront pas la tête. Nan mais c'est vrai, nous ne sommes plus des gamins. Il faut savoir souffrir pour vivre et vivre pour souffrir ! J'avançais lentement afin de profiter de cet instant.

Une fois arrivée aux marécages je ne voyais personne aux alentours. Ah ! Cela s'annonçait bien pour une fois. Personne pour m'énerver ... et zut j'aurais dû prévoir des bottes. En baskets dans la boue cela ne le fait pas trop. Je suis bête, j'aurais du prévoir. Je vais devoir me racheter des chaussures après. Tant pis j’avançai toujours. Puis j'entendis quelqu'un... je décidai donc de m'allonger sur le sol et de ramper pour m’en rapprocher.

Ils étaient en fait deux. Deux personnes différentes. Je remarquai que l'une deux étaient comme moi. Je ne connaissais pas grand monde en fait, moi solo à jamais je n'avais que très peu d'amis qui me saoulaient souvent. Enfin bref je décidai d'essayer de lire dans les penser d'une de ces personnes, sans me faire remarquer, car oui la discrétion n'est pas du tout mon point fort en ce moment... Faut dire que maintenant je commence à avoir l'habitude de ce genre de situation. Et merde, moi qui voulais passer un bon moment !

J'essayais de me concentrer. C'était dur avec cet alligator qui était proche de moi. Je n'imagine même pas s'il s'amène et vient me bouffer ! Je ne peux même pas lui faire peur, sinon ma couverture serait morte. Faut dire c'est la première fois que je suis aussi discrète, j'entendis soudain que les personnes parlaient.

-Ne Prend pas ce ton là avec moi. La gamine de l'histoire, c'est toi. Fais pas la dure, t'as rien qui te permets de le faire. Avant de jouer aux femmes fortes et assurées, il faut l'être,

Et voilà ! Un foutu membre de l'Org ! Faut le dire il n'y a que eux  pour dire que nous sommes des gamins. Mais je crois qu'ils ne se sont pas regardés ! Ou du moins leur miroir est cassé, autre possibilité. En tout cas que fou -t-il ici ! Si lui c'est un de ses idiots d'Org, l'autre personne est celle qui est comme moi. Du moins avec un pouvoir. J'ai envie de m'avancer pour voir qui c'est, mais là je la joue discret ok ? Faut faire attention surtout avec leurs réflexes de malades. Ces pauvres bêtes ne peuvent pas se défendre eux-mêmes. Du moins, en tant qu'Humain. Et merde, j'ai perdu mon couteau.
Andouille de Mélina va ! Je comprends pourquoi personne ne veut te passer quelque chose ! Tu perds tout. Petite idiote aussi. Parfois je me demande pourquoi t'es ici. Toujours au mauvais endroit. J'ai pourtant envie de les laisser parler tranquillement... mais je veux voir ! Je veux les voir. S'il se passe quelque chose, je dois être prête à aider en cas de besoin ! Et puis ça va être fun ! Je le sens bien.
Je décidai tout de même de m'approcher un peu. On ne sait jamais je pourrais rater un petit détaille. Je distinguais deux filles. Oh ! Je reconnaissais l'héritière de Pandora... Mmm, faut dire qu'elle n'est pas douée celle-là. Mais à quoi bon moi non plus, on a encore à apprendre après tout. L'autre donc est une de l'Org. J'me demande en quoi elle se transforme. Faut dire qu'elle ne sera pas en panda ni en chaton tout mignon. Je décidai encore de m'avancer. Cela faisait mal à force de rester par terre. Puis d'un coup j'eu un grand frisson. Putain que je suis nulle j'suis sûre qu'ils m'ont vu. Je décidai de les couper et de prendre la parole pour faire style que tout était normal et que je n’étais pas une cinglée !
-Ah, cela vous va si bien à vous, aux Org de nous traiter de gamin ! Pauvre vous, vous n'avez pas conscience de votre sors ! Dis-je tout en me relevant.
Je ne savais pas ce que je faisais ici, je n'avais pas envie de le savoir. J'ai été bête je l'assume. Mais si l'autre me fait une seule remarque, mon calme partira vite. Je n'avais pas envie de me battre aujourd'hui. La fatigue l'emporte vite faut dire. Et puis il fait quand même chaud non ? Bon une réponse de la part des autres ? Je me sens seule là... comme d'habitude faut dire !


_ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://world-cats.lebonforum.com/
avatarKeira A. Kroeger
Féminin
Age : 20
Messages : 103
Date d'inscription : 24/01/2013
MessageSujet: Re: I need a hug T-T [libre]   Lun 1 Juil - 19:30

         Je fixai la rousse, qui ne réagissait pas, tout en ayant conscience d’une autre présence. Une autre présence humaine. J’ai rien contre les alligators, ils sont plutôt drôles d’ailleurs, mais là, c’est un humain. Je lui jetai un regard un coin. Une fille, brune. Allongée par terre. Ça doit être une autre tarée de Pandora, y’a qu’eux pour faire ça. Nan mais franchement, à quoi ils pensent ?
 
         Je continue à jouer avec mon couteau, plutôt amusée par le comportement des deux jeunes filles. A chaque rencontre avec un membre de cette foutue Fondation Pandora, je suis sidérée par leur stupidité. Elle croit vraiment que je la vois pas ? Côté discrétion, c’est loupé. Elle fait un bordel en plus, un sourd l’entendrait. Alors moi … Je ne peux m’empêcher d’avoir un sourire satisfait. C’est presque trop facile. Des gamines comme ça en plus, elles doivent avoir du mal avec leurs pouvoirs à la con. Rien qu’à voir la gueule de la rousse, on voit qu’elle est pas maline. Et ils vont la coller à la direction de la Fondation. Ils sont vraiment trop cons.
 
         D’un coup, la brune soi-disant planquée dans les herbes se relève, trempée par le sol humide. Elle pense à quoi elle ?
 
- Ah, cela vous va si bien à vous, aux Org de nous traiter de gamin ! Pauvre vous, vous n’avez pas conscience de votre sort ! elle dit en se levant.
 
         Elle a vraiment l’air débile là. Déjà quand général, ils sont pas futés les Pandorans, là, ça rend super bien. Depuis quand on s’allonge dans les Everglades ? Quels cons, non mais quels cons … C’est un coup à se faire chopper par un alligator. Quoi que, qu’ils continuent à se rouler par terre, ça attirera les bestioles, et deux trois Pandorans tués par les animaux, c’est déjà ça de moins à exterminer.
 
         Je souris à sa remarque. Ils se croient tellement supérieurs, avec leurs jolies paroles, leur respect pour les êtres inutiles que sont les humains normaux, leurs pouvoirs à la con. Quand ils comprendront que ce qui compte, c’est de se battre et de gagner, ils auront fait un grand pas en avant ! Mais ça arrivera pas. Je compte bien mener mon camp à la victoire avant qu’ils aient le temps de réaliser leur erreur. J’ai beau mépriser également certains des miens, ils n’en restent pas moins mes alliés.
 
- Oh là, dis donc, la crèche est de sortie aujourd’hui ! Tu te prends pour qui, poufiasse, à me parler comme ça ? Retourne t’amuser avec les alligators va, dans la boue, c’est là qu’est ta place, je dis d’un ton froid. Faudrait réaliser que t’es en danger de mort avant d’ouvrir ta grande gueule.
 
         J’ai vraiment du mal à comprendre pourquoi Pandora laisse sortir des incapables comme ça de son QG. Ils vont vite être en manque cruel d’effectifs s’ils font pas plus attention à leurs petits protégés. Des plus grands qu’eux pourraient bien les manger. L’Organisation est le prédateur de Pandora, c’est pourtant bien connu. Et nul doute sur qui est le plus fort. Mon couteau tourne toujours autour de ma main. Elles doivent bien flipper les gamines. Ah oui, c’est pas chez Pandora qu’on prend du plaisir avec les armes !
 
         La chaleur me tape sur le système, comme les deux pauvres filles de Pandora. Elles font vraiment minables. L’une a l’air paumé, l’autre vient de ramper dans la boue. La brune me semble plus dégourdie que l’autre. Et j’ai pas du tout apprécié la façon dont elle m’a parlé. J’ai bien envie de me barrer. Elles ne pourraient pas me retenir. En fait … Oh et puis non, j’ai bien envie de m’amuser
 
         Je m’avance à grands pas vers la brune. Mes pas font gicler de l’eau du sol humide. Putain, j’ai bousillé mes bottes là c’est sûr … Je m’approche tout près d’elle et cesse de jouer avec mon couteau. Je lui plaque doucement sur la gorge, pas pour qu’elle saigne. Nan, juste pour qu’elle flippe.
 
- Alors ma belle, on joue encore aux grandes dames ? je susurre à son oreille avec un grand sourire.
 
         Finalement, j’aurais peut-être pas perdu mon temps.

 

_ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatarLoue R. Poppy [ABS]
Féminin
Age : 21
Messages : 145
Date d'inscription : 23/01/2013
MessageSujet: Re: I need a hug T-T [libre]   Mer 3 Juil - 18:52

Je crois que je pourrais l'étriper. Elle est trop con... D'où elle se permet de faire cette réflexion ? Elle s'est pris pour qui ? Pour la grande duchesse de l'organisation, bien sur, où avais-je la tête ? Alors parce qu'elle est générale de l'Org, elle peut se permettre ce genre de remarques ? Il me semble que son père avait davantage le sens de la diplomatie d'après les dires. Elle n'a vraiment rien compris...

Ce qui fait la différence entre eux et nous, c'est bien notre humanité. Elle ne sait pas reconnaître les émotions humaines. Si elle souhaite dominer ces êtres, il faudra qu'elle apprenne à les décoder. Ça la perdra. Quel dommage, pensais-je avec ironie. En tant future gouverneur de Pandora, on m'apprenait à marchander, à négocier, même si ce n'était pas ma tasse de thé, et surtout à décoder les émotions humaines. Notre avantage ou désavantage sur l'Org était que nous nous laissions guider par notre cœur et notre conscience, au contraire de ces chiens qui suivaient leur instinct bestial. Ils me répugnaient...

Pis qu'est-ce qu'elle pensait avec ses petits couteaux, que j'en avais jamais vu ? Mais WTF quoi ? Ils pensent qu'on est restés à l'âge de Pierre a Pandora ou quoi ? De plus, ça fait partie de notre éducation de garder notre sang froid, et de la mienne en particulier de ne pas dévoiler mes émotions. Mais que voulez-vous, madame se croit supérieur !

Son attention est distraite, la mienne l'est aussi. On dirait que quelque chose bouge derrière moi. Comme une présence... Humaine ou animale ? J'écoute, puis finalement je vois quelqu'un se relever et faire une remarque à l'autre rouquine. Hm. À première vue, je n'aurais sû dans quel camp elle était, mais suite à sa réflexion, je m'avisais que c'était bien dans mon camp qu'elle était. Ouf. Déjà que j'avais le don pour me foutre dans les emmerdes, deux contre un, je n'aurais pas donné cher de ma peau. En fait, vu mon pouvoir à la con, je serais sans doute morte dans d'atroces souffrances. Haha. Mais quelle erreur diplomatique elle aurait fait ! Franchement, elle était pas très maligne non plus.

Elle s'avança vers l'autre pandoranne pour lui plaquer son couteau sous la gorge en susurrant des paroles hautaines à son oreille. Franchement, qui ici prend des grands airs, hein ? Mais bon, j'aurais préférée qu'elle s'en prenne à moi. S'il lui arrivait ne serait-ce qu'une égratignure, j'étais sur de prendre cher. « Han, vous savez que cette fille a eu un couteau sous la gorge parce que l'héritière ne s'est pas montrée prudente ? » les rumeurs filent bon train, même si nous sommes de Pandora et censés ne pas juger et être bons et altruistes. Des bobards tout ça... Nous ne sommes pas que des pandorans, notre ADN est composé à 50% de celui des humains. C'est comme partout, il y a des bons, et des plus mauvais.

Je décidais d'activer mon pouvoir, même s'il ne fonctionnait qu'une fois sur... En fait, je ne me suis pas encore amusée à compter les probabilités. Peut être qu'il faudrait que je le fasse un jour. Ca remontait à quand la dernière fois que ce truc avait marché ? La fois ou j'ai réussi à faire croire à maman qu'elle avait le bras plein de pustules. Ah, c'était marrant ça ! Finalement, j'aime bien mon pouvoir, faut juste qu'il veuille bien s'activer. Et depuis, combien de fois avais-je tenté de l'utiliser ? Hm... J'crois qu'il faut que je me le note. Mais en fait, ma dernière expérience avec maman me donnait des idées.

Quand je fais voir ce genre de trucs à mes parents, j'suis pas engueulée, parce que c'est plutôt un exploit quand j'arrive à quelque chose. La dernière fois maman était tellement surprise de voir apparaître des pustules l'une après l'autre sur son bras, ils ont voulu l'emmener d'urgence dans nos centres de soins. Elle n'a pas pensé une seule seconde que ce pouvait être mon pouvoir, c'est dire tellement c'est rare, les occasions où je domine cette saleté. Quand elle a su que c'était moi, elle m'a félicitée, pis elle m'a dit que c'était très réaliste. Et maintenant, qu'en sera-t-il ?

Je m'imaginais le bras de Kroeger - il fallait connaître ses ennemis - moisir lentement. D'abord, ses ongles virèrent au violet, puis ses veines bleues ressortirent davantage, enfin, le processus commença réellement quand sa peau eut blanchi, jusqu'à ressembler à un véritable cadavre qui s'étendait le long de son bras jusqu'à son épaule. Cela laissa le temps a ma coéquipière de se reculer. Je voyais Keira regarder son bras, réellement surprise, presque abasourdie. Que diable lui arrivait-il ? Et puis, elle se retourna vers moi.

À ce moment-la, j'aurais pu m'enfuir en courant. Et j'aurais du faire ça, pis qu'est-ce que nous faisions à rester plantées la, toutes les trois ? Son regard de tueuse à gage n'était pas joli joli à voir. Pas que j'eu peur, cela m'amusait même de la voir ainsi s'énerver. Fin, On pouvait pas régler ça en forêt ? Les marécages pour les combats c'était pas top...

« Ça vous dit, on s'trouve une jolie petite clairière dans la forêt et on reporte notre combat ? Non sérieux, parce que la, ça fait vraiment bader, on a toutes les chaussures foutues et pis tout le monde aura au moins des éclaboussures sur ses vêtements ».

Je savais que même l'autre cruche de l'Org, sous ses grands airs, n'apprécieraient pas de salir ses habits sans doute couteux. J'pense que ce n'était pas vraiment le moment pour faire de l'humour, fin bon. J'me demandais si l'autre générale allait le prendre mieux qu'une réflexion du genre « Décidément, tu n'as rien compris aux émotions humaines » (je sais, cette réplique est violente. C'était un message de la fédération du repassage).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pandora.forumetoile.com
avatarMélina J. Odor
Féminin
Messages : 28
Date d'inscription : 27/06/2013
MessageSujet: Re: I need a hug T-T [libre]   Mer 24 Juil - 20:02

Elle se croyait maline celle là. Franchement avec ses airs de grande dame elle se croit la plus forte ? Je l’ai enfin reconnu cette Kroeger.  Il me semble qu’elle joue un rôle important chez les Org. Je les plains. Non sérieusement qui voudrait d’une fille comme elle pour commander ? Elle peut se la jouer rebelle, mais qui peut la supporter plus de 5 minutes ? Toujours avec ce foutu couteau, elle me susurra :

- Alors ma belle, on joue encore aux grandes dames ?

Je crois qu’elle ne sait pas regarder. Et puis Mlle Poppy qui ne fait rien. S’il m’arrive malheur je n’ose même pas ce qu’on va lui dire. Elle aurait pu réagir, du moins dire quelque chose. Enfin bon je décidai de réagir quand même. Je poussai l’autre et me recula un peu. Si elle croyait qu’elle me fait peur, ce n’est pas le fait qu’elle se transforme qui fera peur à quelqu’un. Elle croit quoi ? On a eu un entraînement spécial nous aussi ! Il ne faut pas croire que seule l’organisation pense à ça… idiot. Bon, j’aurais aimé la pousser un peu plus fort pour qu’elle tombe.

Je ne savais pas trop quoi faire. C’est d’un ennui total ! Personne ne bouge, personne ne parle. On est là à se regarder. Puis d’un coup, Loue décida d’activer son pouvoir. Cela se voyait en fait… Mais bon, elle n’est pas douée ! Si elle arrive, je serais vraiment la première surprise. Faut dire qu’elle ne réussi pas beaucoup. Je ne sais même pas le nombre de fois ou elle n’a pas réussi. Bon ok, c’est un peu près comme moi. Même si j’arrive quand même à réussir. Je décidai tout de même de me reculer un peu. J’aimerais vraiment voir si elle a réussi. Que dirait cette Org ? Ahah, j’en rigole toute seule… intérieurement. En y réfléchissant de plus près, elle n’aurait pas du l’activer tout de suite. Cela risque de faire réagir l’autre et peut être de commencer à ce battre. Oui, enfin de l’action, mais je garde mon pouvoir pour plus tard.

Mon pouvoir. Quand j’y pense je me dis que ce n’est pas les meilleurs. Pourvoir rendre fou les gens en mettant de la musique, des paroles ou je ne sais quoi dans leur tête… pouvoir lire dans leur pensée, leur parler… mouais on a vu mieux ! Mais je ne m’en plains pas tant que ça ! Je préfère jouer l’espionne que de me battre ! Même si j’ai tendance à tomber dans du sadisme, je reste quand même prudente. Je n’ai pas du tout peur de me casser un bras, d’avoir une épée qui me rentre dans le ventre, je ne vous dit pas le mélange… Enfin bon je regardais un peu la vielle. Pour le moment il n’y avait pas grand-chose, et puis je vis le bras de mademoiselle  je sais tout ! Celle-ci se retourna.
Je sens que cela va être drôle. Oh, je l’espère, un peu d’action dans des moments comme ça ne nous ferait que du bien ! Allé, faut qu’elle dise à truc l’autre nunuche ! Sinon cela perd tout le charme… Puis Loue prenait la parole :

« Ça vous dit, on s'trouve une jolie petite clairière dans la forêt et on reporte notre combat ? Non sérieux, parce que la, ça fait vraiment bader, on a toutes les chaussures foutues et pis tout le monde aura au moins des éclaboussures sur ses vêtements ».

Rho, ce n’est qu’un peu de boue… cela part au lavage, saufs nos chaussures faut dire … Ouais bon elle n’a pas tord que se battre dans la boue ce n’est pas génial, mais qu’est ce qu’elle en sait qu’il y aura un combat ? Kroeger peut très bien dire non, ah, même si j’en doute fort en fait. Vu ce qu’il arrive à son bras là, je réagirais. Enfin bref elle fait ce qu’elle veut.  

Personnellement je suis plutôt pour l’idée. Mais s’il fallait rester là cela ne me dérangeait pas du tout ! En plus, pour bien le faire exprès Kroeger pourrait très bien dire non…. Enfin ce n’est pas vraiment elle l’a chef ! Serte, mais quand même, elle ne voudrait pas salir ses beaux vêtement bien couteux ? Je décidais de dire quelque chose.

« Si vous voulez ! Pff, dans tout les cas on sera quand même sale, nos chaussures bousillaient… »

_ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://world-cats.lebonforum.com/
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: I need a hug T-T [libre]   

Revenir en haut Aller en bas
 

I need a hug T-T [libre]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Obama en chute libre ...
» Un sous-vêtement dans l'arbre [Libre]
» JEAN JUSTE LIBRE HEUREUX ! JACQUES ROCHE EST MORT POU JE'L !
» Pas sur la neige...[Libre]
» ♦ Juste une envie d'oublier ... [ Libre ]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Pandora :: Terres Communes :: Les Everglades-